Avr 032008
 

Pas d’ADSL à Siwa. Qui paierait un câble de 300 km pour relier l’oasis au reste de l’Egypte ? Il faut se contenter d’un modem en RTC. 56 kbs c’est loin des 8 Gbs de Paris ou du 1 Gbs d’Hurghada. A ce débit, les sites des journaux sont pratiquement inaccessibles à cause des publicités. On n’est ni en Malaisie ni à Singapour. Le satellite devrait fournir un débit un peu plus élevé, en réception évidemment. L’installateur venu de Marsa Matruh me l’a assuré. Mais aucun café ne semble pour l’instant disposer de cet équipement.
Pas de Skype non plus. Tout au plus peut-on tchater sur MSN. Ca permet de relever sa messagerie de temps en temps et de publier quelques billets de blog agrémentés de photos que l’on fait maigrir préalablement. Il y a deux vrais cyber en état à Siwa. Celui près du coiffeur, doté de deux postes et le Siwa Online avec 4 postes. Les échanges pour les prochaines semaines seront spartiates.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « La fracture numérique ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2008/04/la-fracture-numerique/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>