Fév 282009
 
Rien n’arrête les Baodinois. Ni le froid, ni la brume. Et les aînés plus encore que les jeunes bravent chaque jour le frimas pour se retrouver le long du canal. Ils jouent aux cartes, se font coiffer, entonnent des chants ou taquinent leurs oiseaux par zéro. Cette ville est décidément pleine d’énergie.

Baoding, (c) Yves Traynard 2009
Le maître chanteur

Baoding, (c) Yves Traynard 2009
Un jazz band très particulier ! (*)

Baoding, (c) Yves Traynard 2009
Le calligraphe de l’éphémère(**)

Baoding, (c) Yves Traynard 2009
L’atelier du peintre

(*) De gauche à droite : le Sheng (orgue à bouche) et trois instruments à cordes frottées (famille des hu). Hors champ, la chanteuse et la percussionniste.
(**) Simple tracé à l’eau sur le sol clair.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « La tournée des artistes ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2009/02/la-tournee-des-artistes/>

  One Response to “La tournée des artistes”

  1. J’ai vu dans Luxun Park (?) à Shanghai des enfants refaire mille fois sous l’oeil des anciens des calligraphies à l’eau sur le sol ou une table en pierre. Il y a avait une telle précision à avoir semble-t-il et les élèves avaient l’air patients. Il régnait dans cette répétition toute la force des traditions séculaires et leur transmission.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>