Mar 082007
 

Turquie, Mont-Ararat depuis Dogubeyazit (c) Yves Traynard 1996 Décevant programme de l’Année de l’Arménie. J’ai parcouru le Louvre, la Conciergerie, l’IMA, la Maison des Arts d’Antony mais j’ai trouvé bien peu de traces d’Arménie, du moins de son présent. Je n’ai croisé que des reliques du passé jusqu’à l’écoeurement. Indigestion de khatchkar ! Bien sûr la mémoire d’un peuple est importante mais peut-on parler d’une année de l’Arménie en France sans qu’un seul événement d’un peu d’importance donne à connaître son présent ? Plus généralement parcourez l’Officiel des spectacles, chapitre musées, expositions, visites ce ne sont que des cimetières que l’on nous donne à voir. N’y aurait-il pas un juste équilibre à trouver entre patrimoine et monde contemporain qui nous fournirait des clefs pour le présent ? (à suivre…)


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « L’Arménie de quelle année ? ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2007/03/larmenie-de-quelle-annee/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>