Juil 042007
 

Lovina, A la plage, le soir (c) Yves Traynard 2007L’escapade d’hier à Kuta m’a donné l’élan nécessaire pour gagner le nord de l’île dont on vante le calme et quitter enfin ma retraite d’Ubud. La traversée de l’île par sa partie centrale reste sinueuse(*). On passe un col dans le brouillard à 1400 m, on longe les lacs volcaniques de Bratan et de Buyan avant de plonger vers la plaine côtière. Tiens, de l’eau et de l’électricité. Un bon sujet au présent. J’ai remarqué que les lampes à économie d’énergie ont plus de succès ici et à Maputo qu’en France. Le kwh serait-il trop bon marché chez nous. D’immenses plantations de girofles. Zanzibar n’a qu’à bien se tenir qui a emprunté à l’archipel les précieuses graines pour faire sa fortune en se rapprochant de ses marchés arabes et européens.
3 heures de route pour 80 km. Installation à l’hôtel. Vite la mer. Ce n’est pas l’eau cristalline de Weh. Plage de sable noir originale mais eau trouble ; on comprend que la piscine de l’hôtel ait ses adeptes. La météo à Lovina est bien plus agréable qu’à Ubud très humide et souvent nuageuse. Grande lessive de mon sac à dos qui commençait à moisir (au sens propre) ! Bon j’arrête, je cède à l’anecdotique.


(*) Transfert Ubud-Lovina par navette Perama. 9 €. Collation comprise. 11h-15h.
(**) Hotel Angsoka. Kalibukbuk, Lovina, Bali. Ch 3.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Lovina ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2007/07/lovina/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>