Juil 282007
 

Le Monde publie dans son édition du week-end un article très politiquement incorrect sur notre intérêt pour l’Afrique. Si l’on peut difficilement détourner le regard sur ce qui se passe dans le monde – en Afrique comme ailleurs – les paroles de l’écrivain nigérian Uzodinma Iweala sont loin de sonner faux lorsqu’il s’attaque à nos motivations et à notre image de l’Afrique portés par un marketing humanitaire infantilisant. Extraits :
« C’est la nouvelle image que veut se donner l’Occident : une génération sexy et politiquement active dont la méthode préférée pour faire passer son message est de publier de pleines pages de magazines avec des célébrités au premier plan et de pauvres Africains déshérités derrière.« 
« Chaque fois qu’une étudiante pourtant sincère évoque les villageois qui ont dansé pour la remercier de son aide, je fais la grimace. Chaque fois qu’un réalisateur hollywoodien tourne un film sur l’Afrique dont le héros est occidental, je secoue la tête – parce que les Africains, alors que nous sommes des personnes bien réelles, ne font que servir de faire-valoir à l’image fantasmée qu’a l’Occident de lui-même. »
Une réflexion sur les distorsions du fameux triangle Communication/Information/Connaissance qui rejoint celle que je conduis sur le tourisme.


Le Monde. Edition du 28-29/7/2007. Cessez de vouloir « sauver » l’Afrique !, Uzodinma Iweala.
Version originale du Washington Post du 15/7/2007 : Stop Trying To ‘Save’ Africa


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Cessez de vouloir « sauver » l’Afrique ! ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2007/07/cessez-de-vouloir-sauver-lafrique/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>