Mai 312006
 

J’apprends que notre Ambassadeur de France en Syrie, bravant très certainement toutes les recommandations du Quai d’Orsay ferait du vélo à Damas les vendredis ! Piqué au vif par cette nouvelle, je tombe sur le blog d’un autre ambassadeur celui de Syrie aux États-Unis, poste hautement sensible en ces périodes de crise. Je reconnais là Imad Moustafa qui m’avait accueilli très gentiment chez lui à la fin des années 90. Parfaitement francophone (il a fait une partie de ses études en France) il voulait en savoir plus sur mon site Babsouria, à l’époque rare fenêtre internet sur la Syrie. Un blog d’ambassadeur où on le voit entre amis, en famille c’est assez rare pour être signalé et colle parfaitement à l’image de ce diplomate hors norme fait où l’intelligence n’occulte pas la simplicité. Nous assistons peut-être à l’émergence d’une nouvelle race de diplomates et peut-être d’un nouveau style de relations internationales moins guindées.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Une nouvelle race d’ambassadeur ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2006/05/une-nouvelle-race-dambassadeur/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>