Fév 052006
 

Paris, Louvre (c) Yves TRAYNARD 2006Des représentations diplomatiques brûlent au Liban et en Syrie ! On peut s’étonner que ce soient les pays parmi les plus laïques du monde arabe qui soient les fers de lance contre les « danish cartoon », ces caricatures du Prophète de l’Islam publiées par des journaux scandinaves et relayés par des confrères occidentaux pour le moins inconscients.
Faut-il vraiment s’étonner ? Y-aurait-il eu une brusque radicalisation de l’opinion publique ? Une montée en flèche de l’islamisme ? Non. Difficile de ne pas voir derrière ses contre-provocations des règlements de compte de régimes malmenés et de populations mises au ban des nations depuis l’acharnement sur l’Irak et l’affaire Hariri.
L’incendie est bien réel. Chacun s’emploie maintenant à le désamorcer, mais les séquelles en termes de malentendus, de confiance perdue entre peuples seront longues à faire disparaître alors que les problèmes de la planète nécessitent une mobilisation urgente, une solidarité de toutes les énergies et le dépassement des différences.
Cette sinistre affaire met surtout en lumière les niveaux respectifs d’immaturité des nations et l’incapacité à dépasser les clivages culturels… jusqu’à la caricature.

Signe d’un changement attendu en Syrie, je reçois ce même jour l’adresse d’un site (Creative Syria) riche de superbes cartes postales d’un Proche-Orient jauni et d’un forum d’actualité fort bien informé sur l’actualité syrienne.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Jusqu’à la caricature ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2006/02/jusqua-la-caricature/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>