Déc 142005
 

Dîner en compagnie d’Isaline dont le parcours aussi rare que son prénom semble faire sien cette belle maxime d’Ostad Elahi :
Pour atteindre la sérénité, il ne faut craindre ni le chômage, ni la pauvreté, ni la mort…
Son parcours n’a pourtant rien de militant. Elle revendique juste de vivre comme elle l’entend. Elle n’a pas eu la chance de se constituer un pécule mais ça ne l’empêche pas d’être sereine. Après des années d’accompagnement de groupes de voyageurs, un détour par le Laos (sérénité encore) elle vient de terminer une formation en Français Langue Étrangère pour se lancer dans de nouvelles aventures. Objectif, s’installer à l’étranger pour y enseigner notre idiome. Alors si vous avez connaissance de postes libres transmettez je ferais suivre.



(*) philosophe, mystique et musicien iranien du XXème siècle.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Isaline ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2005/12/isaline/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>