Août 102006
 

Il faut vraiment qu’un journal français n’ait plus rien à dire pour s’intéresser au Mozambique ; ou plutôt que ses lecteurs en aient assez de l’actualité. L’été aidant, le Figaro publie aujourd’hui dans ses pages vacances un portrait plaisant de Maputo(*).« L’Afrique à Maputo, c’est aussi cette féroce lutte pour la survie des espèces » ; « Il y a d’abord le temps qui n’existe pas. » Voilà de jolies formules qui n’échappent pas à la réduction et aux ambiguïtés que dénonçait Nathalie Carré(**). Mais ce style qui nous charme et que seul nous voulons entendre n’est-il pas à ce prix ?


(*) Maputo, ou la Révolution heureuse. François Hauter. Le Figaro daté du 10 août. A lire sur le site du Figaro.
(**) «Guides touristiques : un discours ambigu». Voir mon blog.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Le Figaro à Maputo ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2006/08/le-figaro-a-maputo/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>