Juil 282006
 

Ce vendredi soir, j’ai contribué à blanchir un peu plus le public éparse du CCFM rassemblé pour le concert du Mozambicain Zé Manuel (Jomalu). Le chanteur avait prévenu d’emblée qu’il était grippé. Le concert fut donc un peu brouillon, d’autant que l’éclairagiste du lieu a visiblement quelques difficultés à mettre en valeur les artistes. La formation jazz-rock très « classique » (guitare, basse, batterie, clavier) était accompagnée de deux choristes plein de ressources. La variété des registres abordés, difficiles à classer (rock, blues, afro-jazz, marrabenta) permet à la voix de Jamalu de déployer pleinement sa richesse. Autant que la musique ce qui m’a captivé c’est la danse en gestes saccadés et jeu de jambes dont Jomalu a esquissé quelques pas sur scène avec ses fans. Une danse qui renvoie à des influences bien locales. Si la musique urbaine n’a rien de traditionnelle, au sens folklorique si l’on s’en tient se serait-ce qu’aux instruments utilisés par exemple les paroles de tous ces groupes à la mode par contre sont très rarement en portugais mais dans la langue maternelle de l’artiste. Ce concert accompagnait le lancement du premier CD de Zé Manuel (auteur, compositeur, interprète) au titre provocateur : «vie sans orgasme»(*).
A propos de CD j‘ai acquis samedi dernier un excellent disque du groupe Massukos de la région du Niassa enregistré en 2001(*). Un récent supplément culturel de Noticias rapporte que le groupe vient d’enregistrer un nouvel album intutilé «bumping» en Angleterre. A suivre.
En rentrant du concert croisé un enfant d’à peine dix ans, accroupi sur un bout de trottoir de l’avenida Mondlane. Enroulé dans une maigre couverture il surveillait de drôles de mille-feuilles en carton d’où dépassaient ici une main, là un genou : ses compagnons de misère, quelques-uns des milliers d’enfants des rues que compte Maputo. Enfants obligés d’assurer leur propre survie pour se nourrir, se maintenir en santé, se défendre et dormir. Une vie sans… enfance qui fait honte à nos valeurs.


(*) CD Zé Manuel, «vida sem orgasmo», Edição Mpundzu, 2006.
(**) CD Massukos. kuimba kwa Massuko. Edição sons d’Africa Moçambique Lda, 2002. sonsdafrica@teledata.mz


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Une vie sans… ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2006/07/une-vie-sans/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>