Mar 142009
 
Pékin, Qianmen (c) Yves Traynard 2009Pékin, Qianmen (c) Yves Traynard 2009Vous avez aimé Main Stret USA à Disneyland ? (*) Vous adorerez le nouveau quartier de Qianmen, pastiche d’un centre-ville chinois du début du XXe siècle avec ses boutiques, ses restaurants et même son tram. En guise de château de la Belle au Bois dormant, la porte de Qianmen moins féérique comme perspective mais aussi efficace comme repère : c’est la plus haute de la ville.
Pour que le quartier s’anime un peu il faudrait que les commerçants s’installent. La plupart des boutiques sont vides, tandis qu’au sud s’achèvent les reconstructions, photos anciennes en gage de conformité à l’original.
Arrivé à ce stade de l’exposé sur la rénovation urbaine de Pékin, il est de bon ton en France de s’émouvoir sur le triste sort fait aux vieux quartiers des villes chinoises (hutong) et à leurs habitants. Toute politique d’urbanisme a ses contestations, ses enjeux, ses intérêts bien calculés et ses ratés. Mais, je dois avouer que ces hutong pékininois dont j’ai aperçu quelques cours encombrées autour de l’auberge, me semblent assez éloignés de la représentation que je m’en étais fait. Ce sont plus des logements insalubres et surpeuplés que des palais damascènes ou des hôtels particuliers du Marais(**).

Pékin, Qianmen (c) Yves Traynard 2009Pékin, Qianmen (c) Yves Traynard 2009
hier… aujourd’hui

Finalement, je n’ai pas eu besoin d’attendre Xi’an pour découvrir une mosquée « à la chinoise » du moins au sens étroit que je m’en fais. Celle de la rue de la Vache est extraordinaire. Le rouge l’emporte presque sur le vert ! Mais mon compatriote Choux chinois(***) vous en parlera bien mieux que moi dans son excellente chronique toujours bien documentée.

L’observatoire de la lune, le minaret, la salle de prière, les horloges


(*) Main Stret USA est la porte d’entrée de presque tous les parcs à thèmes basés sur le concept de Disneyland. Elle reproduit la rue d’une petite ville américaine au début du XXe siècle, inspirée de la ville de Marceline où vécut Walt Disney. Elle est bordée de boutiques et de restaurants.
(**) Pour un point de vue un peu équilibré sur la question lire China urbanization II: Beijing, PRI’s The World.
(***) Manger du choux chinois, blog d’un expat’ français à Tianjin.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Main Street… China ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2009/03/main-street-china/>

  2 Responses to “Main Street… China”

  1. Sur cette rue, on lira avec intérêt le commentaire acerbe du Global Times, le nouveau quotidien chinois en langue anglaise ('Fake-over' kills business.)

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>