Oct 092008
 
Akim El Sikameya(*) est en résidence à la Bellevilloise jusqu’en juin 2009(**). Tous les premiers jeudis du mois, à la Halle aux oliviers vous pouvez écouter sa voix de haute contre interpréter des mélodies arabo-andalouses, sur des textes qui chantent l’amour sous toutes ses formes. En prime un invité différent chaque mois. Ce soir Akim El Sikameya recevait le guitariste flamenco Jean-Baptiste Marino.
Paris, Akim El Sikameya & Jean-Baptiste Marino, La Bellevilloise (c) Yves Traynard 2008

Paris, Akim El Sikameya, La Bellevilloise (c) Yves Traynard 2008


(*) Akim El Sikameya sur son site officiel et sur my space. Son troisième album s’intitule Un Chouia d’amour.
(**) Les noubas d’Ici par Akim El Sikameya, La Bellevilloise, 21, rue Boyer, Paris 20e. Entrée libre.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Les noubas d’Akim El Sikameya ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2008/10/les-noubas-dakim-el-sikameya/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>