Juil 072008
 

Canal Algérie, la deuxième chaîne algérienne, propose régulièrement en français des sujets tout à fait passionnants. Cette semaine l’émission Sur le vif portait sur les Algériens et le crédit(*). Avec clarté et sans jargon technique elle illustrait parfaitement les enjeux de la finance dans les pays émergents. Pour le spectateur né avec ces pratiques l’émission permettait de comprendre l’utilité de mécanismes que nous avons intégrés sans même nous en rendre compte. Elle permettait d’apprécier le rôle du crédit dans une économie en croissance, les acteurs (banque centrale, ABEF..), les nécessaires exigences de régulation. Quelques faits.

  • Le crédit aux particuliers a débuté en 2002 en Algérie,
  • L’encours de crédit représente 1% du PIB contre 10% dans d’autres pays,
  • Le crédit est réparti en 2/3 en crédit immobilier et 1/3 à la consommation,
  • Les crédits à la consommation financent la voiture, les équipements électroniques et… les climatiseurs,
  • Le taux pivot est de l’ordre de 9%,
  • Les banques françaises sont très présentes sur ce secteur (Cetelem, Société Générale…)
  • Le taux d’incident de remboursement est faible, de l’ordre de 2%,
  • Le crédit personnel (étude des enfants, voyage…) est un segment qui reste à développer,
  • Une centrale des risques est en cours de constitution pour éviter le sur-endettement,
  • Certains commerçants pratiquent illégalement le crédit ; seul le paiement à tempérament étant autorisé par la loi.


(*) Canal Algérie, 7 juillet 2007, 20h45, Sur le vif (direct). Accessible sur la Freebox par exemple, ou sur internet en léger différé.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Le crédit en Algérie ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2008/07/le-credit-en-algerie/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>