Nov 252007
 

Ephèse, La bibliothèque d'Hadrien (c) Yves Traynard 2007La visite d’un site comme Ephèse met en évidence les limites du voyage en groupe. Découverte rapide de la rue principale, des latrines, de la bibliothèque et du théâtre. Et encore, nous avons la chance qu’il y ait qu’une foule modeste. Même le temps libre octroyé généreusement (3/4 h) ne permet pas d’approfondir la visite en raison de l’étendue du site. Je ne verrais donc pas la fameuse grotte des « Sept Dormants » dont Cüneyt me montre la direction comme pour ajouter à ma frustration. Au passage nous irons visiter la maison de Marie, où la mère de Jésus aurait terminé ses jours, et découvrons les vestiges peu enthousiasmant d’une des sept merveilles du monde : le temple d’Artémis.
L’après-midi est consacrée à la visite de Siringe, village « proto-touristique » turc. Petits restaurants ombragés, vins de pays, marchés d’artisan avec femme en tenue traditionnelle, clientèle turque, pour peu on se croirait aux Baux de Provence. Le tourisme a la franca parfaitement singé. Le guide évoque des familles grecques déplacées (de vieillies églises dominent le gros bourg) remplacées par des familles arméniennes. Nous n’en saurons pas plus sur le drame arménien. Et personne ne posera de questions ! Pudeur, peur de froisser, crainte de la censure, d’être incongru, ou indifférence ? Un peu de tout, mais c’est étonnant au moment où la question est revenue sur le devant de la scène après le vote en octobre d’une commission du Congrès qui reconnait le génocide arménien. Dernière étape imposée, le show-room de Kircilar, fabricant turc de cuir de qualité. Les touristes sont invités à défiler aux côtés de mannequins habillés des dernières créations d’ateliers qui revendiquent une production auprès de célèbres griffes étrangères. Malgré les mines désabusées à l’entrée, l’immense boutique réalise cinq ventes d’un prix moyen de 150 euros. Pour le touriste sans doute de meilleures affaires qu’au grand bazar et un plus grand choix.

Kusadasi, Paquebot au port (c) Yves Traynard 2007De retour à Kusadasi, le quartier libre est consacré à la visite du caravansérail avant de retrouver la moitié active du groupe sirotant des bières . B. se lance dans une longue diatribe contre l’intolérance des Français. On sent de la souffrance que les « mais non tout le monde n’est pas comme ça » ont de la peine à convaincre.


PROGRAMME
Kusadasi-Seljuk (pause DAB)
Seljuk-Maison de Marie
Maison de Marie-Ephèse
Ephèse-Temple d’Artémis (Celui des Sept merveilles)
Temple d’Artémis-Seljuk (déjeuner)
Visite libre du village de Siringe
Défilé de mode cuir chez Kircilar à Selçuk. 5 ventes.
Dîner et nuit hôtel Palm
Soirée libre


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « J9 Ephèse-Siringe ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2007/11/j9-ephese-siringe/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>