Déc 072006
 

Une attestation de voyage en poche remise par Marmara rue Saint-Lazare nous filons au consulat turc boulevard Malesherbes pour obtenir le précieux visa. Comble de malchance, le système informatique du ministère à Ankara est en panne. Nous passons la journée dans un étroit réduit à attendre une hypothétique remise en marche car aucune procédure dégradée n’est prévue pour délivrer des visas en cas de dysfonctionnement. Une charmante dame est venue tout exprès de Lille pour obtenir le précieux tampon, normalement délivré sur le champ ! Elle devra revenir demain comme nous, en priant que le système informatique fonctionne car nous partons dimanche et la responsable ne nous donne aucune garantie. Voilà des frais qui grèvent singulièrement le budget du voyage et des jours de congés en moins. Ne parlons pas des nationaux venus des quatre coins de France qui attendent des documents également en souffrance. Dans l’antichambre d’épaisses brochures sont à la disposition du public pour une version turque du génocide arménien. Un révisionnisme quelque peu gonflé !


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Consulat de Turquie (2) ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2006/12/consulat-de-turquie-2/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>