Déc 062006
 

159 € cinq jours à Istanbul. Difficile de résister à cette offre promotionnelle de dernière minute(*) quand on adore cette ville et que l’on n’a pas pris de vacances depuis longtemps. Après avoir convaincu sans peine un ami algérien de m’accompagner nous nous apprêtons à réserver quand soudain se pose la question du visa. Pas de souci pour les Français, les Tunisiens, les Marocains, mais pour les Algériens, il faut un visa. Le standard du consulat étant résolument muet M. s’y rend demander en urgence les formalités puisque le départ est pour… dimanche ! Par chance le visa est délivré sur le champ à condition d’avoir une attestation de voyage. Nous irons donc demain à la première heure.

« J’avais vingt ans. Je ne laisserai jamais personne dire que c’est le plus bel âge de la vie »(**). Le rapport d’une mission d’enquête parlementaire conclue ce que j’avais perçu cette dernière année universitaire. Faute de moyens les étudiants renoncent à se soigner et s’alimentent très mal. Ces facteurs qui aggravent un mal-être latent qui peut conduire au suicide sont pointés du doigt dans deux articles(***) qui décryptent le rapport.


(*) Marmara. 159€ 5 jours/4 nuits. Vol, hôtel, transfert et petit déjeuner, hors taxes (212 € avec taxes). 199€ en janvier.
(**) Paul Nizan (Aden Arabie), en exergue du rapport.
(***) La_grande_misère_de_la_santé_des_étudiants_français, le Figaro du 6 décembre.
Un rapport dresse un bilan inquiétant de l’état de santé des étudiants, Le Monde du 6 décembre.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Consulat de Turquie (1) ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2006/12/consulat-de-turquie-1/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>