Avr 022006
 

Téléphone, « comment ça va ? », commande, courses, livraison, popote parfois, papote toujours, retour au domicile… en moins d’une semaine le pli du parfait garde-malade est pris. Plutôt amusé par ce nouveau rôle d’une convalescence dont le dénouement s’annonce heureux, je ne peux m’empêcher de penser à ceux qui plus gravement assistent des années durant un parent ou un proche sans espoir de guérison.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Garde-malade ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2006/04/garde-malade/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>