Jan 022006
 

Chose promise, chose due. L’Internaute anonyme peut être satisfait(e). Ce blog est à jour au 1er janvier pour clore une année 2005 qui restera pour moi celle du grand virage professionnel.
Cette saison des fêtes françaises, avec son cortège de dérèglements horaires, de gastronomie dispendieuse, de visites impromptues, de voyages et d’agitation générale n’est guère propice au travail régulier et appliqué que requiert la rédaction d’un journal. Dans pareil cas, je prends des notes au vol en repoussant au lendemain l’échéance de la mise en ligne… jusqu’au jour propice où je me réserve quelques heures de rédaction pour rattraper le retard. Je me dis que tout rentrera dans l’ordre à la fin de mon stage, au rythme finalement bien classique. Vivement donc le retour sur les bancs de la fac début février !
L’année 2006 verra vraisemblablement du nouveau en Syrie. La commission d’enquête de l’ONU sur l’assassinat de Rafic Hariri a demandé ce lundi, à rencontrer le président syrien, Bachar Al-Assad, et son ministre des affaires étrangères, Farouk Chareh ! Le régime syrien est définitivement déstabilisé. Depuis le rapport Mehlis, la boîte de Pandore est ouverte et on ne sait quand elle se refermera et quelles seront les conséquences pour le Syrien de la rue. Le pays échappera-t-il au syndrome irakien ?
Paris essaie de tirer son épingle du jeu en hébergeant l’ancien vice-président syrien, Abdel Hamid Khaddam, en rupture de ban. Comme elle héberge le fils Hariri avec l’espoir que ces protégés servent les intérêts de la France dans les prochaines années. Rien de bien neuf à attendre de 2006 en matière de stratégie des grandes puissances !


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Déstabilisation ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2006/01/destabilisation/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>