Août 272006
 

Bilene, la lagune (c) Yves Traynard 2006 Après une nuit passée à la Pousada de Chókwè visite de la ville au petit matin. Puis, toujours en compagnie de Zacarias, mon cicérone mozambicain, nous gagnons Bilene en chapa par Manica. Bilene est le site d’une superbe lagune à 200 km au nord de Maputo. Praia de sable blanc, cocotiers et tamaris, dunes vierges, eau calme et chaude, ciel azur, température douce rien ne manque à l’image parfaite du paradis tropical.
Pourtant, personne ne se baigne par ce beau dimanche. Affaire de principe, nous sommes en hiver. Villas fermées, terrasses clairsemées, hôtels vides, dans la station balnéaire déserte le vent qui berce les palmes des cocotiers fredonne « Hors saison » de Francis Cabrel.


Hébergement
Pousada São Martinho, au terminus des chapas près de la plage. 400 MTn. 82 49 01 44.
A Capital do Bilene. 1 000 MTn. 82 57 27 34. Petites chambres mais tout confort. En face du premier.
Et plein d’autres hébergements le long de la plage.
Transport
Manica-Bilene en chapas 20 MTn. Route excellente. Rares chapas de et vers Manica. En milieu d’après-midi, en hiver, il est prudent de s’inquiéter d’un chapas vers 15h pour rentrer à Maputo.

Bilene, palmier (c) Yves Traynard 2006
Bilene, la plage (c) Yves Traynard 2006


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Bilene, hors-saison ». ytraynard.fr 2020 [En ligne]. Page consultée en 2020. <http://www.ytraynard.fr/2006/08/bilene-hors-saison/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>