Jan 152012
 

Pigeon, c’est le mot de la semaine. Ne disposant pas de téléphone portable – jugeant depuis toujours que c’était bien trop cher payé pour mon besoin – je ne serai pas pigeon voyageur ! Pas de portabilité de numéro donc, mais en bon client Freebox, je n’ai pas résisté au forfait 0€(*). Vivre sans portable est aujourd’hui considéré comme un signe d’associabilité, voire d’impolitesse ! Ne parlons pas des démarches pratiques qui progressivement deviennent insurmontables. Cette semaine, ma banque exigeait un numéro de portable pour continuer à utiliser pleinement ma carte bancaire. Je quitte à regret l’univers luxueux de la liberté pour un forfait social. Quelle déchéance ! Me voila devenu pigeon quelque part moi aussi, pigeon d’un miroir aux alouettes où je laisserai probablement quelques plumes. Quel bestiaire désenchanté !


(*) Forfait dit « social », 60 minutes d’appel et 60 SMS par mois.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Pigeon ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2012/01/pigeon/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>