Oct 172007
 

Paris, Trocadéro, Journée mondiale du refus de la misère (c) Yves Traynard 2007Cette journée mondiale du refus de la misère est née en 1987 quand le père Joseph Wrésinski fondateur du mouvement ATD quart-Monde a inauguré une dalle sur le parvis du Trocadéro(*).
« Le 17 octobre 1987, des défenseurs des Droits de l’Homme et du Citoyen de tous pays se sont rassemblés sur ce parvis. Ils ont rendu hommage aux victimes de la faim, de l’ignorance et de la violence. Ils ont affirmé leur conviction que la misère n’est pas fatale. Ils ont proclamé leur solidarité avec ceux qui luttent à travers le monde pour la détruire. »
« Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère les Droits de l’Homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. » (Joseph Wrésinski).
En 1992, cette journée a été officiellement reconnue par les Nations-Unies et depuis elle est célébrée dans le monde entier. Elle est dédiée aux sans voix, à ceux qui se battent quotidiennement pour refuser l’inacceptable. Elle doit être l’occasion, pour tous les citoyens d’entendre le message de ceux qui vivent dans la misère, et de s’engager avec eux. Paris, Trocadéro, Journée mondiale du refus de la misère (c) Yves Traynard 2007Ainsi on a pu entendre la voix d’enfants du monde entier parler de leur impossibilité d’accéder à la scolarité faute de moyens, de leurs conditions de vie, de celles de leurs parents, d’Indiens en grande tenue évoquer leur lutte avec le langage convaincant d’activistes altermondialistes…
Mais comme la misère est aussi en France, Julien Lauprêtre, président du Secours Populaire Français(**), a évoqué le droit aux vacances pour tous et invité chacun à se constituer en familles de vacances pour accueillir ce tiers d’enfant privé chaque année de vacances. Ironie. Surplombant le parvis, la toute nouvelle Cité de l’architecture et du patrimoine passe en boucle un film sur l’Abbé Pierre de 1956 annonçant le lancement de la “Maison des jours meilleurs” conçue par Jean Prouvé pour mettre fin à l’exclusion par le logement. La maison est restée à l’état de prototype et les jours meilleurs des sans logis sont toujours devant !


(*) Le site d’octobre 17
(**) Le Secours Populaire Français, Une journée de vacances en famille à Marseille


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Journée mondiale du refus de la misère ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2007/10/journee-mondiale-du-refus-de-la-misere/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>