Oct 192006
 

Le 19 octobre 1986 Samora Machel mourrait dans un accident d’avion dont la cause reste contestée. Comme c’est juste le vingtième anniversaire le bon peuple mozambicain a appris hier en fin d’après-midi par les médias que ce jour serait exceptionnellement férié ou plus précisément que les absences pour participer aux commémorations seraient tolérées. Certains se sont rapidement chargés de transmettre cette nouvelle de la plus haute importance à leur hiérarchie. Les bonnes nouvelles vont vite ! Ce matin les bureaux, les rues, les boutiques, les écoles… la ville entière était déserte. Tous se sont sans doute rendus à la commémoration…
Un jour férié pourquoi se plaindre ? En France on les supprime ici on en crée alors que le budget de l’Etat est squelettique. Je ne suis pas expert en macro-économie mais cette décision me paraît étonnante et injuste dans un pays où le salariat touche principalement la fonction publique. Un jour férié de plus signifie un appauvrissement de l’Etat au détriment de ceux – dans les campagnes – qui ne connaissent ni les jours fériés ni la couleur de l’argent public ! Comment justifier alors un tel choix ? Reconnaissance éternelle pour le leader de l’Indépendance ? Développement d’un sentiment national ? Là encore difficile de ne pas soupçonner une arrière pensée politique : développer l’aura de Machel est forcément bénéfique pour le Frelimo. Ça rappelle bigrement le culte de De Gaulle et le gaullisme.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Jour férié surprise ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2006/10/jour-ferie-surprise/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>