Fév 252011
 

Les Américains sont toujours plein de ressources quant il s’agit de sociabilité. Sans eux, l’immeuble qui abrite une quinzaine de professeurs étrangers serait probablement bien triste. Leur énergie permet à une petite communauté d’expat’ d’exister en tant que telle, rassemblement cosmopolite improbable et certainement unique dans cette ville de Baoding. Se massaient ce soir autour d’un buffet généreux, dans deux petits studios, jeunes diplômés grandis sous la dynastie des Bush dont certains enseignent depuis trois ans à l’Université du Hebei, un professeur de japonais dont le père a le même âge que le mien, un ukraino-australien anglophone, un moscovite étudiant le chinois pour développer le business familial, deux Chinois et peut-être une Coréenne (je n’ai pas eu le temps de faire connaissance) et bien sûr les deux lecteurs de français. Le professeur de russe devrait nous rejoindre le mois prochain. Beaucoup d’accents différents et en guise de sabir : l’American English, ponctué quand même de quelques « ganbei ! » pour trinquer.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Foreign Teachers Party ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2011/02/foreign-teachers-party/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>