Jan 312011
 

Aujourd’hui, je m’envole pour Pékin. Je peine à trouver les raisons qui me poussent à ce retour en Chine, un an presque jour pour jour de la fin de mon précédent séjour.

A défaut, je tente de m’en tirer par une pirouette. Qui peut justifier sa présence en ce bas monde ? Alors à Paris ou en Chine, quelle différence ? Et puis qu’est-ce que vivre ailleurs dans un monde globalisé ? Dans ce maelström du virtuel qui nous relie chaque jour un peu plus les uns aux autres, que peut bien signifier s’expatrier ?

Tout entier à ces pensées oiseuses, la violence du décollage me ramène à la réalité.

Celle de la séparation physique, de l’arrachement à la terre qui vous a porté, aux êtres que vous aimez. En somme la dimension première et essentielle du voyage, l’écart géographique.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Nouvel envol ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2011/01/nouvel-envol/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>