Jan 052010
 
Baoding, Signalisation (c) Yves Traynard 2010
Baoding, Signalisation (c) Yves Traynard 2010
En Chine, comme dans pas mal de pays jeunes, les intersections s’animent de petits compte à rebours, à destination des automobilistes, des piétons, et même des cyclistes qui s’en tapent généralement royalement.

Bien sûr, ce petit billet n’a rien à voir avec l’anniversaire qui vient de me réveiller ce jour…

Rigoureusement, presque à contrecœur, ce voyageur au bout d’une étape de plus de cinquante ans s’obligeait pour la première fois de sa vie à retracer en esprit les chemins parcourus, distinguant le fortuit du délibéré, ou du nécessaire, s’efforçant de faire le tri entre le peu qui semblait venir de soi et ce qui appartenait à l’indivis de sa condition d’homme. Rien n’était tout à fait pareil, ni non plus tout à fait contraire, à ce qu’il avait d’abord voulu ou préalablement pensé.
Marguerite Yourcenar, L’Œuvre au noir.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « 50 ! ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2010/01/50ans/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>