Nov 092009
 

J’avais dédié ce lundi de repos… au travail. On prépare parfois des rendez-vous de longue date pour être finalement très déçu du résultat. Cette fois l’improvisation a plutôt payé, grâce à la disponibilité et à la gentillesse de mes interlocuteurs français.
Ma journée avait pourtant fort mal débutée. Armé de mon seul vélo il me fallut d’abord affronter un grésil blanc, un sol glissant, un vent glacial. Puis ce furent les déboires pour localiser notre ambassade, confondue à distance avec celle des Pays-Bas. C’est pas très fort, je l’avoue, mais du bleu, du blanc, du rouge et même une devise en français, allez distinguer sous les flocons(*). Enfin parvenu à notre ambassade deux blocs plus loin, j’ai réveillé fort inutilement la Chancellerie (mais la classe du portier valait bien le dérangement), puis le Service des visas, pour apprendre que le Service de Coopération et d’Action Culturelle ne se trouvait pas hébergé à l’ambassade (pas plus que le consulat d’ailleurs) mais dans un vaste groupe d’immeubles anonymes situé à 500 m. Au moins ai-je arpenté ce fameux quartier des ambassades de Pékin qui remonte aux meilleures heures mao et comprends-je (hummm…) mieux à l’épreuve de l’éparpillement des services, pourquoi la France a posé la première pierre d’une nouvelle ambassade. Bien que j’imagine que l’essor de la Chine l’a sans doute emporté sur la rationalisation dans cette décision.
Au SCAC, je me suis amplement informé des différents programmme à destination des étudiants (postes d’assistant de langue chinoise en France), des professeurs (D.U. FLE, site Fle en Chine, soutien méthodologique ponctuel) et des universités (fourniture de matériel pédagogique).
Côté CCF, bonne pioche également. J’ai mis la main sur un DVD du Tartuffe, avec un Galabru très convaincant dans le rôle du dévôt imposteur(**). Voila qui n’aidera pas forcément le travail de mise en scène – il s’agit d’une adaptation filmée, pas de théâtre – mais facilitera la compréhension, la mémorisation et la diction.
La bonne nouvelle du jour, c’est le nombre de postes d’assistants de langue chinoise proposés : près de 50. Je me réjouis déjà de retrouver certains de mes étudiants en France en 2010 dans une position assez similaire à la mienne finalement. Mais eux maîtriseront la langue… de Molière !


(*) « Je maintiendrai » est la devise nationale du royaume des Pays-Bas.
(**) Tartuffe ou l’Imposteur, L.C.J. Editions, 2001. INA 1980-2001. Film de Jean Pignol.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Le Tartuffe en DVD ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2009/11/le-tartuffe-en-dvd/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>