Juil 112008
 
Paris, BNF, Expo Esprit(s) de mai (c) Yves Traynard 2008Paris, BNF, Expo Esprit(s) de mai (c) Yves Traynard 2008
Paris, BNF, Expo Esprit(s) de mai (c) Yves Traynard 2008

Vernissage hier soir de l’exposition Esprit(s) de mai, modeste accrochage de tracts et d’affiches « cueillis » à chaud par des personnels de la BNF lors des évènements de mai 68(*). Dans un petit film projeté pour l’occasion un témoin révèle que ceux qui avaient le plus de mal à percevoir l’intérêt de récolter ces témoignages sur le vif étaient les militants et les historiens, respectivement trop près et trop loin de l’histoire en mouvement. Ce qui surprend c’est l’actualité des thèmes présentés. On parlait déjà d’urbanisme choisi, de solidarité internationale, de respect de la liberté de la presse (remplacez ORTF par France Télévisons …) A donner raison au Guépard : « Il faut que tout change pour que rien ne change »(**).


(*) Esprit(s) de Mai 68. Tracts et affiches, 11 juillet 2008 – 21 septembre 2008. Site François-Mitterrand / Allée Julien Cain. Mardi – samedi de 9h à 20h. Dimanche de 13h à 19h, lundi de 14h à 20h, fermé lundi matin et jours fériés, entrée libre. Présentation officielle : Malgré leur fragilité et leurs encres de mauvaise qualité, les affiches et tracts de 68 se sont durablement imprimés dans les mémoires. De ces papiers émane une esthétique particulière, un art 68, qui inondait les murs et donnait le ton des « une ». Les moyens rares, les mauvaises machines, le temps minuté… tout cela s’incarne dans des graphismes simples, massifs, singulièrement expressifs. Une forme d’austérité, un sens de l’urgence guident les traits de plume ou de crayon. Art de rue destiné à la rue, le tract est un combat à lui seul. Cette collection, méticuleusement rapatriée à la Bibliothèque par des conservateurs engagés, est d’une grande richesse. Il n’y manque pas même le sourire d’autodérision qui se manifeste dans le tract d’inspiration surréaliste lançant cet appel : «délivrez les livres», au dessus de rayonnages barrés d’une inscription « bibliothèque nationale » ! Ces tracts et affiches nous remettent face à l’événement : comprendre ce qui s’est passé, c’est aussi, à nouveau, se laisser surprendre.
(**) Tomasi di Lampedusa, Giuseppe (1896-1957), écrivain italien, auteur du Guépard porté magistralement à l’écran par Visconti.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Esprit(s) de mai ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2008/07/esprits-de-mai/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>