Jan 272008
 

Paris, MJC Hauts de Belleville (c) Yves Traynard 2008Les photographies de Leïla Bousnina présentées dans le cadre des Escales de la mémoire(*) nous convient avec pudeur dans l’univers des chibanis, Maghrébins arrivés en France durant les « trente glorieuses », aujourd’hui à la retraite après une vie durement gagnée. Au «125 rue du faubourg du Temple», à Belleville, se situait un ancien hôtel meublé, qui, depuis 2002 a été interdit à l’habitation, pour cause de délabrement très avancé. C’est dans ces chambres modestes que Leïla Bousnina a posé son objectif, gagné la confiance de leurs locataires pour en rapporter des traces éphémères d’une vie qu’on sent faite de renoncements, de solitude, d’effacement. Un visage, un lit, des vêtements, une vieille télé. Une mémoire rare, judicieusement en noir et blanc, consignée avant qu’il ne soit trop tard.


(*) Escales de la mémoire, première édition du 25 janvier au 10 février. MJC des Hauts-de-Belleville.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « 125, rue du Faubourg du temple ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2008/01/125-rue-du-faubourg-du-temple/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>