Nov 152007
 

La mode de l’authentique n’affecte pas seulement le tourisme. La boulangerie aussi et pour sa plus grande prospérité comme le rappelait Antenne 2 ce soir. Recherche d’un passé mythique, jusque (et surtout) dans la forme du pain et limite de la création. Mais «quand le passé ne fera plus recette à quel pain faudra-t-il se vouer ?» concluait le reportage. Quel est ce frein de l’imaginaire qui nous empêche d’inventer des formes modernes, bonnes et saines de pain… et de tourisme ? Sérieusement, nos enfants reproduiront-ils l’authentique de l’authentique qu’ils n’ont pas connu à l’infini ?


(*) Envoyé Spécial, 15 novembre 2006. Les aventuriers du pain perdu. Un reportage de Sébastien Legay et Mathieu Dreujou. Programme : Sécheresse, moissons décevantes, blé plus cher : le prix de la baguette pourrait augmenter cet automne, au moment où la baisse de la consommation du pain, continuelle depuis un siècle, semblait enfin enrayée. Le bon pain est-il vraiment de retour dans les fournils des artisans boulangers ? La baguette tradition est en passe de devenir une valeur refuge, au détriment de la baguette blanche, jugée insipide. Des pains spéciaux fleurissent un peu partout. Une inventivité soutenue par les meuniers qui ont intérêt à ce que la consommation reprenne pour pouvoir vendre leurs mélanges de farine.
En suivant Frédéric Lalos, meilleur ouvrier de France, Eric Kayser, inventeur et homme d’affaires, et Steven Kaplan, spécialiste américain du pain français, les reporters d’Envoyé spécial montrent un artisanat qui surfe sur la vague de la nostalgie tout en renouvelant ses méthodes de travail.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Baguette tradition ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2007/11/baguette-tradition/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>