Oct 292007
 

Au Tchad, l’affaire de l’Arche de Zoé(*) dont on ne sait encore s’il s’agit d’un manquement très grave à la déontologie, d’une inconscience fautive ou d’une escroquerie organisée prouve une fois de plus qu’on ne fait pas d’humanitaire dans l’amateurisme comme le rappelle le Monde et le Figaro(**). Cette sombre affaire largement médiatisée va évidemment ternir l’image de la profession et risque fort de réduire la générosité des donateurs à Noël, période de loin la plus faste pour les ONG. Ce n’est sans doute pas un hasard si la Fondation de France lance dès aujourd’hui une campagne qui se poursuivra jusqu’en décembre. Intitulée avec provocation « je ne donne pas« (***), la FdF revient sur les bonnes raisons de donner et nous invite à dépasser le registre de l’émotion : Je ne donne pas quand on essaie de me faire pleurer, je ne donne pas quand je n’ai pas confiance… Un glissement de l’imaginaire de la charité vers le terrain bien réel de l’action humanitaire. Comme pour le voyage, si le premier motive le passage à l’acte il ne saurait suffire au plein épanouissement du but poursuivi.


(*) L’Arche de Zoé Extrait du site de l’ONG qui ne semble pas avoir été actualisé depuis l’affaire tchadienne : « Pour ce faire, [l’ONG] assure l’évacuation d’enfants orphelins de la zone de guerre du Darfour vers des pays pouvant les accueillir, en application du droit international (Union Européenne, USA et Canada). Les enfants évacués seront des enfants âgés de 5 ans maximum, formellement identifiés comme orphelins par les communautés locales et/ou par les ONG procédant à leur évacuation. Il est entendu que le mot «orphelin » implique « orphelin de père et de mère, sans famille directe ou connue, susceptible de les prendre en charge ».
Une fois à l’abri des dangers de leur pays d’origine, ils pourront formuler, par l’intermédiaire d’un tuteur légal, une demande de droit d’asile. »
(**) Le Tchad accuse l’Arche de Zoé d' »enlèvement » d’enfants, Le Monde, article paru dans l’édition du 28.10.07, Inconscience humanitaire, le Figaro, le 29 octobre 2007.
(***) La campagne Je ne donne pas de la Fondation de France.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Je ne donne pas… ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2007/10/je-ne-donne-pas/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>