Jan 252007
 

J’ai rendu ce matin mon mémoire de recherche. Une modeste étude intitulée : Croissance et pauvreté, le paradoxe mozambicain.

Résumé.
Nous explorons dans ce mémoire les relations entre croissance et pauvreté. A l’aide des indicateurs statistiques classiques mesurant ces deux concepts nous tentons d’expliquer le paradoxe mozambicain. Pourquoi ce pays demeure parmi les plus pauvres de la planète alors qu’il bénéficie d’une croissance exceptionnelle et soutenue depuis 1993 ?
Cette étude illustre d’un exemple concret et argumenté le débat nourri qui s’est fait jour depuis l’annonce des objectifs du millénaire. Si tout le monde s’accorde sur l’objectif de réduction de la pauvreté, les voies pour y parvenir font débat. Nous montrerons que, si la croissance économique est un facteur essentiel de développement, sa nature et ses formes sont déterminantes pour entraîner une réduction durable de la pauvreté. Nous montrerons également que des facteurs locaux tels que le VIH/SIDA ou des aléas climatiques peuvent pénaliser les effets des meilleures croissances.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Mémoire de recherche ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2007/01/memoire-de-recherche/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>