Jan 162006
 

Le Dakar est arrivé à destination. Bilan : 2 champions sacrés, 2 enfants africains tués, un motard disparu. Je ne reviendrai pas sur le débat déjà évoqué sur ce blog (voir mon post du 22 novembre). Le malaise est perceptible au sein de l’Association partenaire humanitaire officiel de la compétition, personne ne pouvant se réjouir de ces accidents. Il ne reste qu’à faire le dos rond en attendant la sortie de la crise qui fait la une des quotidiens et traduit parfaitement un malaise plus profond, celui de tout un chacun face à l’injustice de la pauvreté. Une chance finalement que la presse ne s’intéresse pas du tout aux projets de développement passionnants que l’Association mène au Sénégal en partenariat avec ASO, l’organisateur de la course. Les journalistes préfèrent s’intéresser à la b.a. de quelques concurrents. Le partie pris des médias est clair. Les concurrents sont présentables, pas la course. Un détail qui en dit long sur l’objectivité hautaine des journalistes.



Rfi et le Dakar 2006


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Malaise sur le Dakar ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2006/01/malaise-sur-le-dakar/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>