Oct 042013
 

L'escalier du 42 RamponeauDe l’ancien et du nouveau dans l’actualité littéraire bellevilloise. Depuis août, Jacques Penna a entrepris la diffusion sur internet de son roman Le Grand Bougnat, édité en 1981 chez la défunte maison Plasma et depuis longtemps introuvable(*). Son premier chapitre intitulé « Rue Ramponeau », en référence à la rue où il a grandi, regorge de souvenirs sur la vie bellevilloise des années 60.

Jacques Penna publie simultanément un second roman La Famille Rompiballi pour tenter d’exorciser le souvenir de sa mère – « la plus mauvaise carte de sa vie ». Elle fut, hasard de la mobilité triomphante de ce 21e s., ma voisine de palier avant qu’on ne la conduise, quatre ans avant sa fille, au Père-Lachaise. Son pote de quartier, Gérard Mordillat, a assuré la relecture de l’ouvrage. J’y reviendrai après lecture(**).


(*) Jacques Penna, Le Grand Bougnat. Aventures auvergnates. Paris, Plasma, 1981 (61-Alençon, impr. Corbière et Jugain), 230 p. ISBN : 9782901376910. Accès au blog : Le Grand Bougnat : RUE RAMPONEAU.
(**) Jacques Penna, La Famille Rompiballi,  En vente exclusivement sur Amazon au format liseuse Kindle.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Le Grand Bougnat ». ytraynard.fr 2020 [En ligne]. Page consultée en 2020. <http://www.ytraynard.fr/2013/10/le-grand-bougnat/>

  One Response to “Le Grand Bougnat”

  1. Le polar est-il un genre mineur ? Je ne le pense pas ; au même titre que le film polar.
    Toutefois ? mon intérêt pour l’écriture n’est pas restreint à ce genre ; pour moi, c’est un exercice de style, comme d’écrire un roman historique, une nouvelle, ou un roman personnel comme « La Famille Rompiballi » ou un roman surréaliste comme « Les Petites saucisses ».
    Pour mon dernier roman « ESCARMOUCHE A MERS-LES-BAINS ? j’ai voulu me frotter au roman policier régional, qui permet de dérouler le suspense tout en décrivant l’environnement avec force et précision.
    C’est une histoire de meurtre dont les sources remontent à l’Occupation allemande et qui se développe jusqu’à nos jours, en révélant des secrets que certains auraient voulu enterrer au plus profond de l’inconscience collective.
    Nous y retrouvons un personnage déjà présent dans « Les Petites saucisses », le commissaire Robinet, qui a pris sa retraite sur la côte Normando/Picarde mais que ne peut dire non à la nouvelle affaire que les gendarmes du coin lui apportent sur un plateau.
    Il est en vente sur tous les sites FNAC, AMAZON, LE FURET DU NORD, etc.. ainsi que chez les libraires.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>