Mar 202013
 

Pas de visite sur le pourtour méditerranéen sans ruines de Rome. L’Andalousie ne fait pas exception. Italica(*), patrie des empereurs Trajan et Hadrien et richement dotée par ce dernier, est le site de référence pour les archéologues andalous en herbe. Les écoliers espagnols s’y bousculent(**). Si la ville, contrairement à Hispanie (actuelle Séville) fut désertée dès l’épisode wisigoth, elle a hélas servi de carrière à bon marché. Seul trône l’amphithéâtre à l’entrée du site préfigurant les arènes des corridas.

20130324-081435.jpg


(*) Bus Plaza des armas – Italica (Santiponce), plusieurs par heure, 1,50 euros, 30 mn.
(**) Voir le cahier pédagogique très complet.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Itálica ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2013/03/italica-2/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>