Mai 272009
 
Mais comment exprimer cette foule de sensations fugitives, que j’éprouvais dans mes promenades ? Les sons que rendent les passions dans le vide d’un cœur solitaire ressemblent au murmure que les vents et les eaux font entendre dans le silence d’un désert ; on en jouit, mais on ne peut les peindre.
Chateaubriand, René (1802)

3ème année Littérature française
Mercredi 27 mai Chateaubriand et le Commentaire de texte
Objectifs Aborder le commentaire de texte, le lyrisme, Chateaubriand
Déroulement Dictée du premier paragraphe de Tempêtes et tourments (René, Chateaubriand)
Identification du lexique (sentiments, son, nature)
Etude des temps et de leur valeur
Etude de la prose, des rimes
Nature de l’œuvre (sujets, pronoms…)
Analyse et conclusion (la lyre, le lyrisme, le « vague des passions de l’âme »)
Documents Hachette, Littérature française, Outils, Chateaubriand.
Travail à préparer Lire la biographie de Chateaubriand.
Bilan Par sa richesse et sa densité, ce texte est l’exemple idéal pour introduire le commentaire de texte.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Commentaire de texte ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2009/05/commentaire-de-texte/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>