Fév 272008
 

Le centre Wallonie-Bruxelles, face à Beaubourg, célèbre le dixième anniversaire de son festival objectif DOC(*) . Au programme comme chaque année des œuvres de documentaristes de la communauté francophone de Belgique évidemment. « Espace d’échanges et de circulation de la parole, témoin des réalités sociales et des changements sociétaux, le documentaire est, par excellence, le médium de l’appréhension du réel » nous dit en préambule la brochure. Et le livre, et la presse, et le voyage alors ? Décidément cette quête de la réalité tout le monde la revendique !
Sanaa, Journaliers (c) Yves Traynard 1999Ce soir avec Mains d’oeuvre(**), les organisateurs transportaient la dizaine de spectateurs à Bombay. Dans les nakas plus précisément, ces marchés du travail au sens propre, où des journaliers attentent qu’un employeur veuille bien louer leurs services. Une pratique qu’on rencontre dans tous les pays du Sud. Des assistants sociaux de l’ONG Nirman(***) viennent à leur rencontre. Dans cet environnement où les hommes tentent de survivre, parler de progrès social est incongru et essentiel. Au fil des jours, les ouvriers prennent conscience qu’ils ont aussi des droits pour un jour « marcher sur les deux pieds« . Un documentaire dont on peut louer l’intention dans un milieu qui frise trop souvent la compassion : Le film ne va pas perpétrer le mythe des gens du Sud pauvre mais tellement sympathiques et meilleurs que nous moralement et spirituellement. Notre conviction est qu’ils n’en apparaîtront que plus humains : singulièrement proche de nous, mais aussi déconcertants. Par exemple, les Indiens sont souvent scandaleusement machistes, leurs idéaux de respectabilité frisent fréquemment les clichés petit-bourgeois, leur consumérisme et leur soif d’argent fait peur, etc. Ces caractéristiques qui peuvent déplaire, et d’autres, apparaîtront sans fard dans le film.(****) Bravo pour cette leçon de vérité et d’espoir. Nos sociétés ne peuvent pas se transformer durablement sur des malentendus.


(*) Centre Wallonie-Bruxelles. 46, rue Quincampoix, 75004 Paris. Métro : Châtelet – Les Halles ou Rambuteau.
(**) Mains d’œuvre de Vincent Detours et Dominique Henry. 2007 – vidéo – 52 min. – VO stf.
Image: Dominique Henry. Son : Vincent Detours. Montage: Luc Plantier. Montage son: Arnould Chapel. Mixage: Manu de Boissieu. Production: Need productions, RTBF (Télévision belge), CBA. Voir également le site de l’Addoc : Association des cinéastes documentaristes.
(***) ONG l’indienne Nirman.
(****) Le dossier de presse du projet de film.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Mains d’œuvre ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2008/02/mains-d%e2%80%99oeuvre/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>