Fév 082008
 

Quelle est la perception de la mondialisation à travers… le monde ? Tel est le thème de l’enquête commandée par la BBC à Globescan dont voici quelques enseignements(*).
La mondialisation est perçue comme trop rapide par la moité des 34 pays du panel. Même opinion majoritaire sur la redistribution inégale des bénéfices et des fardeaux de cette mondialisation. La perception est très largement négative dans les pays du G7. Paradoxalement, plusieurs pays en développement (Brésil, Indonésie, Philippines, Turquie) souhaiteraient que cette globalisation s’accélère dans l’espoir de bénéficier au plus tôt de retombées positives tant bien même leurs habitants jugent ses bienfaits inéquitablesinjustes.
Les Chinois la trouvent à 70% trop rapide tout en en la jugeant plutôt juste. Concernant la perception de la santé économique de leur pays dans dix pays seulement une majorité d’interviewés constatent une amélioration (Chine 84%, Canada, Australie, EAU, Russie et Inde), tous les autres parlent de dégradation (Italie 86%, Philippines 76%, Indonésie 76%, USA 74%, et Portugal 72%…). Voilà de la matière intéressante et factuelle pour aborder une visite à l’étranger. Le portail du Program on International Policy Attitudes de l’Université du Maryland(**) propose d’ailleurs d’autres types de sondages mondiaux (retrait des troupes américaines en Irak,…)
Quant aux Français ils sont très déprimés sur la situation économique de leur pays et du monde, trouvent très injuste et bien trop rapide la mondialisation confirmant le tableau dressé dans le dernier Alternatives Economiques. Ce magazine donne quelques pistes quantifiées pour expliquer cette sinistrose : un ascenseur social en panne, une jeunesse en mal d’avenir, des inégalités croissantes.(***)


(*) Globalisation splits rich and poor Analysis, by Steve Schifferes, Economics reporter, BBC News. L’enquête s’est déroulée avant le krach boursier de janvier. Full report on globalisation.
(**) World Opinion. The Program on International Policy Attitudes (PIPA) launched WorldPublicOpinion.org (WPO) in January 2006 to provide a source of in-depth information and analysis on public opinion from around the world on international issues. As the world becomes increasingly integrated, economic and security challenges have become increasingly global, pointing to a greater need for understanding between nations and for finding global norms. With the growth of democracy in the world, public opinion has come to play a greater role in the foreign policy process. WPO seeks to increase understanding of public opinion in specific nations around the world as well as to elucidate the global patterns of world public opinion.
(***) « Pourquoi la France déprime ?« , Alternatives économiques, n°265, Janvier 2008.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Globalisation splits rich and poor ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2008/02/globalisation-splits-rich-and-poor/>

  One Response to “Globalisation splits rich and poor”

  1. Voir aussi l’institut Globescan.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>