Fév 102007
 

(ou Aurélie baba de ses quarante valeurs)

Quand Ali filait sous la lune
Piéger les quarante voleurs
Il n’y avait plus sur la dune
Que parfums et douces senteurs

Car Ali allait sûr de lui
Récupérer le beau butin
Qui lui permettrait c’est promis
De semer la joie et le bien

Quant à toi Aurélie aimée
Il est temps d’ouvrir ton trésor
Amassé toutes ces années
Dans la caverne du bonheur

Découvre toute émerveillée
émue, tes quarante valeurs
Ta source de félicité
Pour au moins quarante ans encore.

Yves, pour l’anniversaire d’Aurélie.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Le Sésame des ans ». ytraynard.fr 2021 [En ligne]. Page consultée en 2021. <https://www.ytraynard.fr/2007/02/le-sesame-des-ans/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>