Chine du Sud

 

Toutes les images d’un périple de 40 jours entre Guilin, Hong Kong, Macao, Xiamen, les villages de tulou et quelques beaux sites du Yunnan comme Dali et Lijiang.

En images

En impressions

mon alibi en 2010, la fin d’un séjour d’enseignant en Chine
ma saison janvier et février, loin du glacial Pékin, pour fêter le printemps chinois dans le Yunnan
les transports un peu de tout : le train de Pékin à Guilin, Canton et Hong Kong, le bateau jusqu’à Macao ; le bus de nuit pour Xiamen et Quanzhou, la moto pour visiter les Tulou du Fujian, l’avion pour Kunming, le bus pour Dali et Lijiang, le nouveau train couchette de Lijiang à Kunming et l’avion pour rentrer à Pékin
un récit …il est encore prisonnier du petit Palm
un regard au présent l’agriculture en Chine, la transformation des campagnes, l’essor du tourisme intérieur, les minorités, le retour d’Hong Kong et de Macao à la mère patrie, le sort de Taïwan
un coup de cœur Xiamen, indiscutablement, sans rivales
des conseils éviter le train lors des congés annuels, préférer l’avion pour les grandes distances

En carte

Afficher Le printemps du Tigre 2010 sur une carte plus grande


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Chine du Sud ». ytraynard.fr 2017 [En ligne]. Page consultée en 2017. <http://www.ytraynard.fr/voyages/asie/chine/chine-du-sud-2010/>