Nov 112013
 

La colline de Belleville fait partie d’un massif qui s’étend des Buttes-Chaumont à Rosny-sous-Bois et culmine à 130 m. Des quatre secteurs encore un peu sauvages qui épousent les falaises de cette colline, seule la partie occidentale est accessible (du côté des Lilas). Dans ces carrières abandonnées, la végétation a repris le dessus. Cette petite jungle aux portes de Paris offre par endroit des échappées sur le Sacré-Cœur et la banlieue nord. La partie principale, sur la commune de Romainville, est aujourd’hui totalement inaccessible en raison de risques d’éboulement. Une vaste base de plein air et de loisirs devrait s’emparer de ces lieux sauvages. Est-ce bien raisonnable de détruire cet îlot de biodiversité ?


(*) Métro Mairie des Lilas (ligne 11). Viser ensuite la tour de Romainville. L’entrée du parc est en contrebas, près du stade des Lilas. Attention, site par endroits extrêmement boueux et pentu.

De gauche à droite, les espaces verts du parc Henri Barbusse et du stade des Lilas, de Romainville et de son stade, du fort de Rosny-sous-Bois.


Lierre grimpant
Lierre grimpant
Lierre grimpant
Lierre grimpant
 
 
Chemin empierré rainuré
Chemin empierré rainuré
Tronc et chemin
Tronc et chemin
 
Feuilles vives et mortes
Feuilles vives et mortes
Cotonéaster : feuilles et baies
Cotonéaster : feuilles et baies
 
Feuille d'érable
Feuille d'érable
Feuille de hêtre
Feuille de hêtre
Carrière : front de taille
Carrière : front de taille
 
Stade des Lilas
Stade des Lilas