Sep 202007
 

Sicko, dernier pamphlet cinématographique de Michael Moore(*), dresse un panorama effrayant du système de santé américain. Aux Etats-Unis, 50 millions de personnes n’ont pas de protection sociale, dont 10% des enfants de moins de 18 ans(**). Le réalisateur nous montre avec son efficacité habituelle ce que représente ces chiffres froids en vies brisées. Et les bienheureux qui peuvent s’offrir une protection sociale dans ce système totalement privatisé sont régulièrement victimes de compagnies d’assurances qui refusent prendre en charge leurs dépenses sous mille et un prétextes.
Mais après tout, nous ne sommes pas américains et ce film sur le système de santé ne nous est pas destiné. Le Canada, la Grande-Bretagne, la France sont même présentés comme des modèles, ces trois pays garantissant tous une forme de couverture universelle gratuite. Mais justement, ce témoignage est à lire dans l’autre sens comme un rempart à toute remise en cause de la protection sociale… sur ce qui n’est pas négociable dans une société qui en a les moyens.


(*) Site de Michael Moore
(**) Voir sa page de check-up for the facts pour un détail documenté.

Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Sicko ». ytraynard.fr 2019 [En ligne]. Page consultée en 2019. <http://www.ytraynard.fr/2007/09/sicko/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>