Nov 302006
 

Rue de Ménilmontant, fresque Mesnager 95 (c) Yves Traynard 2006
« Ménilmontant, mais oui madame, c’est là que j’ai laissé mon coeur, c’est là que je viens retrouver mon âme, toute ma flamme, tout mon bonheur… » Ménilmontant, Charles Trénet, 1938.

Voyage sans encombre jusqu’à Paris. Bonjour brouillard, froidure et grisaille. Les quelques strophes qui précèdent illustreront le bonheur d’être malgré tout de retour.


Pour citer cet article (format MLA) : Traynard, Yves. « Bien arrivé ». ytraynard.fr 2020 [En ligne]. Page consultée en 2020. <http://www.ytraynard.fr/2006/11/bien-arrive/>

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>